Menu

Liens complémentaires

Faune France

Observez et découvrez la nature près de chez vous ! Premier site web associatif national d’observations naturalistes, ce portail en ligne de sciences participatives rend désormais possible la visualisation d’informations naturalistes collectées par un réseau de plus de 40 000 passionnés de nature, professionnels ou bénévoles ! Sur Faune-France vous trouverez aussi des actualités naturalistes, des galeries de sons et d’images, des fiches descriptives d’espèces, des restitutions d’enquête, des modules de consultation adaptés aux différents publics : curieux, amateurs, passionnés ou experts, qui peuvent tous devenir acteurs de ce projet d’acquisition de connaissances. Grâce au développement d’une application mobile associant un système de géolocalisation, la saisie des données se fait aujourd’hui en temps réel, sur smartphone. Chacun peut contribuer à cette collecte de données et faire progresser la connaissance et la protection de notre patrimoine naturel en saisissant ses observations sur Faune-France.

 

Refuge LPO

LOGO Refuges LPO

N’attendez pas que la nature vienne chez vous, invitez-la ! Comment ? En créant, vous aussi, un Refuge LPO. Avec plus de 22 300 terrains, les Refuges LPO constituent le 1er réseau de jardins écologiques partout en France. Mais qu’est-ce qu’un Refuge LPO ? Un Refuge LPO est un terrain public (ex : espace vert) ou privé (jardin, cour, terrasse, balcon…) sur lequel le propriétaire s’engage à préserver ou restaurer la biodiversité de proximité. Le plus petit espace peut devenir un Refuge LPO, jardinet, cour, terrasse, balcon… La LPO vous accompagne pour préserver la nature chez vous. Les Refuges LPO s’inscrivent dans une démarche écocitoyenne, au cœur des trames vertes et bleues. Ils s’adressent aux particuliers, établissements scolaires, enseignants, élus, chefs d’entreprises, associations… et constituent un réseau actif en faveur de la biodiversité de proximité.

 

Oiseaux des jardins

logo-chardo

L’Observatoire des oiseaux des jardins est un projet mené conjointement par le Muséum national d’Histoire naturelle et le LPO. Il a pour but de collecter un grand nombre de données sur les oiseaux peuplant les parcs et jardins de France afin de mieux les connaitre. Il permettra notamment d’étudier l’impact de différents facteurs, tels que le réchauffement climatique, l’apport hivernal de nourriture ou la présence de certaines espèces végétales, sur ces populations. Tout le monde peut contribuer à cet observatoire, il suffit de se rendre sur le site, d’y enregistrer son jardin et de saisir ses observations. Photos, images et sons y sont à disposition pour aider à l’identification. Des conseils pour accueillir correctement les oiseaux des jardins (mangeoire, nichoir…) y sont également disponibles.

 

Réseau Paysans de nature

Le Paysan de nature est un paysan qui place la préservation de la nature sauvage parmi ses priorités. Il travaille avec la Coordination régionale LPO Pays de la Loire et ses associations locales LPO, qui l’accompagnent dans ce rôle de conservateur de la biodiversité. Paysan de nature®  est une marque déposée de la coordination régionale LPO Pays de la Loire. Une charte qui décrit les engagements des Paysans de nature® et des associations environnementales qui les accompagnent est en cours de rédaction. Pour en savoir plus sur le réseau Paysans de nature® : Accueil de stagiaires naturalistes et pluridisciplinaires dans les fermes du réseau, la découverte de parcours d’un Paysan de nature®, des articles de presse, une exposition “Regards croisés sur la ferme”, vidéo de la Table ronde sur l’agro-écologie lors des Rencontres Naturalistes Régionales 2015.

 

Observatoire agricole de la biodiversité

Accueil

Le principe de l’OAB est de proposer des protocoles d’observation de la biodiversité ordinaire aux agriculteurs intéressés, en vue de mieux connaître la biodiversité ordinaire en milieu agricole. L’Observatoire Agricole de la Biodiversité est piloté par le Ministère en charge de l’Agriculture, dans le cadre de son engagement dans la Stratégie nationale pour la Biodiversité. Ce projet a démarré en 2009 pour répondre à un manque avéré d’indicateurs de suivi de l’état de la biodiversité en milieu agricole, en lien avec les pratiques, que les acteurs du développement, les décideurs et les partenaires de la recherche attendaient pour qualifier le lien entre pratiques agricoles et biodiversité. Une phase de test en 2010 a permis aux scientifiques de co-construire les protocoles d’observation avec des agriculteurs volontaires. Quatre protocoles sont actuellement proposés concernant des taxons choisis pour leur lien avec l’agriculture : “Nichoirs pour abeilles solitaires”, “Transects papillons”, “Placettes vers de terre” et “Plaques invertébrés terrestres”, dont les mollusques et les carabes.